Comment parler de ses fantasmes ?

“Oh c’est mon fantasme !” – on entend souvent cette phrase de nos jours, la société devenant plus ouverte en matière d’intimité. Mais qu’est-ce que cela signifie exactement ? Peut-on dire qu’avoir un certain type d’apparence est un fantasme ? Et comment dire à notre partenaire que nous avons des préférences bien précises ?

Parlons-en !

Qu’est-ce qu’un fantasme ?

Un fantasme est une préférence sexuelle inhabituelle qui peut se manifester par une attirance sexuelle pour des objets inanimés, des parties spécifiques du corps, des vêtements et des chaussures, des tissus particuliers ou certaines actions.

En fait, chaque personne a un fantasme . Mais la plupart d’entre nous n’en font rien pour une raison ou une autre. Peut-être avons-nous honte de ce désir. Ou peut-être, notre fantasme n’est pas compatible avec la réalité. S’agit-il alors d’une déviation ?

Eh bien, il n’est pas si facile d’appeler quelque chose une déviation. Selon les dictionnaires médicaux, une déviation sexuelle est tout comportement sexuel qui n’est pas considéré comme normal dans une société donnée. Comment pouvons-nous comprendre cela ? Nous ne le savons pas vraiment. La seule chose dont nous sommes sûrs, c’est que chaque société, et même des groupes au sein de chaque société, ont des opinions différentes sur ce qui est normal. Et nous ne pouvons pas nous conformer à tout cela.

Ce que nous devons faire, c’est nous assurer que nos fantasmes ne nous feront pas de mal, ni à nous ni à personne d’autre, et que les personnes qui participent à la réalisation de ces pratiques y consentent. En outre, il est important que vous acceptiez vos fantasmes.

Comment en parler à votre partenaire ?

Il y a deux façons de le faire. La première consiste à avoir une conversation honnête et ouverte. Prévenez votre partenaire que vous voulez parler de quelque chose d’important et veillez à réserver suffisamment de temps pour cette conversation. Si cela s’avère trop difficile, vous pouvez prendre rendez-vous avec un sexologue. Un professionnel vous aidera à communiquer vos pensées à votre partenaire.

Une autre solution consiste à remplir l’un de ces questionnaires BDSM que vous pouvez trouver en ligne. Vous n’avez pas besoin de faire partie de cette culture. Ces questionnaires vous permettront d’éviter de parler de vos fantasme. Vous pouvez simplement laisser votre partenaire lire vos réponses, et il sera alors plus facile d’entamer la conversation. Il serait préférable que votre partenaire remplisse également un tel questionnaire.